Chakradance®

-> Une alliance brillante entre le monde physique, émotionnel et spirituel, dans la vibration du mouvement libre et l’intensité de l’instant présent.

-> Une invitation à unir son corps, son cœur et son âme.

->Pour vous découvrir et vous honorer dans toute votre diversité.

 

 

Chaque individu est composé de centres d’énergie qui correspondent à nos différentes facettes – personnalité, corps, santé, émotion… Ce sont les chakras. Nos souffrances, nos humeurs, sont souvent amplifiées par le déséquilibre de ces centres d’énergie, il convient alors de les réaligner pour favoriser le bien-être.

Chakradance® a été créé il y a 20 ans en Australie par Nathalie Southgate, puisant ses racines autant dans les traditions indiennes (système des chakras) que dans la psychologie jungienne. Cette pratique se développe aujourd’hui partout dans le monde, elle est reconnue entre autres par Deepak Chopra et son Chopra Center en Californie.

 

« Lorsque vous expérimentez Chakradance®, vous travaillez directement et de manière puissante avec vos chakras, créant des changements tant au niveau cellulaire qu’énergétique. »

 

Chakradance® propose d’éveiller nos centres d’énergies, les chakras, par la danse intuitive, improvisée sur de la musique en résonance avec les 7 chakras, avec pour support la méditation, le rêve éveillé, des temps de partage, le dessin spontané d’un mandala, dans un cadre sécurisant et bienveillant.

Cette pratique de danse libre vise à rétablir l’équilibre de nos chakras, qui dans la tradition indienne, représentent des ponts entre le corps, l’esprit et l’âme.

Pratiquer Chakradance®, c’est créer un lien subtil avec son monde intérieur, retrouver sa danse authentique.

Au cœur de cet espace sacré, vous deviendrez plus présent à vous-même, merveilleusement vivant.

 

 

Ce voyage libérateur et enivrant nous amène au cœur du Soi, il permet de se centrer, se ressourcer, grandir en conscience dans un esprit ludique, joyeux, en hommage à la vie.

Ouvert à tous, hommes/femmes, aucun prérequis en danse n’est demandé.